Cordoue accueille le cinéma africain du 13 au 21 octobre 2012

Tarifa a accueilli durant 8 éditions le Festival de Cinéma Africain.

Elle vit naître et grandir ce concours qui s’est converti en une référence espagnole du celluloïd du continent voisin. Mais l’évènement a pris une telle ampleur que ses organisateurs ont décidé de le transférer dans une capitale de province pouvant supporter son développement à venir.

C’est la ville de Cordoue qui va tenir le rôle :

la ville profitera du cycle, du 13 au 21 octobre 2012, avec notamment la projection de 120 films.

du 13 au 21 octobre 2012, festival de cinéma à Cordoue - Andalousie

Affiche du Festival de Ciné Africain de Cordoue – octobre 2012

Le maire de Cordoue, José Antonio Nieto, célèbre le « saut de qualité » que suppose pour le festival son déroulement à Cordoue, ville « plus distante en kilomètre de l’Afrique que Tarifa, mais plus proche en histoire, patrimoine et rayonnement d’un festival qui a vocation à être grand et important ». Un évènement qu’il qualifie «d’ engagé, d’ innovateur et de créatif ».

La 9ème édition du Festival de Cine Africain, avec un budget estimé à quelques 500 000 euros, desquels la municipalité participe à une hauteur de 100 000 euros, comptera avec une nouvelle section ; section non compétitive commissionnée par le Festival International de Ciné de Dubai (DIFF) sur le cinéma arabe et du Proche Orient, à laquelle se joint le forum de coproduction cinématographique, de développement de scénario, des expositions photographiques, ainsi que des ateliers de participation citoyenne impliquant différents quartiers de la ville.

Depuis 2004, le Centre de Divulgation Culturel du Détroit Al Tarab et le festival ont crû, grâce à une grande équipe de professionnels, l’appui de producteurs, et la complicité de cinéastes africains. Au final, le rendez-vous est une référence pour toute personne qui évoque les cinés d’Afrique, comme le souligne la directrice Mane Cisneros.

L’évènement continuera de parier sur les cinématographies africaines et en parallèle, se dédiera à partir de 2012 aux cinémas du Proche Orient. Les sponsors principaux sont l’Agence Espagnole de Coopération Internationale pour le Développement (AECID), Casa Africa, la ville de Cordoue, et la province.

La directrice du Festival de Cinéma Africain précise que la rencontre « avait atteint un point de croissance tel qu’il devait faire un pas en avant » et en cela elle indique que la ville de Cordoue « offre les infrastructure et l’appui économique et institutionnel indispensable au projet. Cordoue est l’enclave idéale pour cette nouvelle étape. »

->   site du festival

Ces articles peuvent vous intéresser

La communauté andalouse réclame sa part du trésor de ‘La Mercedes’ pour créer trois musées.
Gastronomie: La Pata Negra, produit du terroir andalou
Route des Vins en Andalousie - Ronda
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Notez cette page)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *