Que déguster en Andalousie ?

La gastronomie andalouse est à la fois simple, authentique, et généralement basée sur des produits naturels dont l’huile d’olive et l’ail. Les pâtisseries font également la fierté de cette région. Je vous propose de découvrir ici quelques plats typiques.


salmorejo (gazpacho) - Andalousie - Cordoue

le salmorejo, facile à préparer et tellement délicieux

Comme le salmorejo, qui est une soupe froide andalouse, provenant de la province de Cordoue et ressemblant un peu au gaspacho ; cependant, le salmorejo ne contient pas d’oignons. Il est aussi beaucoup plus épais, et, alors que dans le gaspacho, l’huile d’olive se contente de parfumer, elle est l’ingrédient central du salmorejo.
Plus qu’une soupe, il s’agit en fait d’une émulsion de tomate, de mie de pain et d’ huile d’olive. Elle est un héritage de l’époque romaine que les soldats romains mangeaient lorsqu’ils occupaient Cordoue ; leur nourriture de base était une pâte faite de la mie du pain de la veille, d’ail et d’huile d’olive. Lorsque la tomate est arrivée du Nouveau Monde, les Cordouans l’ont adoptée et ajoutée à leur mazamorra pour en faire le salmorejo.

Le cocido andalou est une sorte de pot-au-feu qui porte aussi le nom de olla ou de puchero. Il est préparé dans toutes les provinces, mais varie en fonction des produits locaux. Il se compose de viande de porc ou de poulet, cuisinée avec des légumes, des pois chiches et des haricots.

Les côtes andalouses regorgent aussi de bancs de poissons qui passent d’un côté à l’autre du détroit de Gibraltar. Nulle part ailleurs, on ne maîtrise aussi bien l’art de la friture de poissons que sur le littoral andalou d’où son nom de « zona de les fritos« .

La Torta de Aceite, avec plus de 100 années de tradition, est une pâtisserie andalouse originellement fabriquée à Séville elle est légère et croquante. Ses ingrédients principaux sont : la farine de blé et l’huile d’olive, le sésame, des semences et des saveurs d’anis. Elles peuvent être mangées à tout moment de la journée, au déjeuner, au goûter, comme au dessert. En rapport avec la teneur élevée en huile d’olive pure, c’est une alternative saine à la pâtisserie classique.

En espérant que ce petit article vous a mis l’eau à la bouche et donné envie de découvrir de nouvelles saveurs andalouses… et voici pour plus d’informations sur la gastronomie andalouse, une page de l’office de tourisme espagnol.

Adeline Debes.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Notez cette page)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *