Thèmes et motifs décoratifs de l’ architecture musulmane (3/3) De Séville à Grenade (Carnet de voyage : Grazalema, Ronda, Sierra Nevada) Les sites incontournables de l’ Andalousie
Owen Jones et l’ Alhambra - Le design islamique : découverte et vision

Owen Jones et l’ Alhambra – Le design islamique : découverte et vision

La fondation de l’ Alhambra et du Generalife, et le Victoria and Albert Museum rendent un hommage au célèbre architecte anglais Owen Jones, dans une exposition qui aura lieu du 21 octobre au 28 février 2012, à l’étage du Palais de Charles Quint, au musée des beaux- arts.

L’utilisation du bois dans l’architecture islamique (Alhambra)

L’utilisation du bois dans l’architecture islamique (Alhambra)

Une autre technique dans laquelle les musulmans excellaient, très présente à l’Alhambra, était celle de la menuiserie appliquée à l’architecture. Auvents de toits, jalousies, portes et fenêtres… Mais là où l’art d’utiliser le bois comme élément décoratif est le plus remarquable, c’est lorsqu’il s’agit des plafonds. Ils étaient habituellement en bois de cèdre, souple et résistant, ne craignant pas les attaques des vers à bois.

A Grenade, l'impressionnante Alhambra

A Grenade, l’impressionnante Alhambra

Imaginez-vous, plongeant dans l’histoire de la conquête musulmane de l’ Andalousie, à la recherche des trésors de cette civilisation qui, en son temps, a modernisé l’architecture et donné une part d’orientalisme en Occident.

Gastronomie: La Pata Negra, produit du terroir andalou

Gastronomie: La Pata Negra, produit du terroir andalou

C’est un jambon de grande qualité. Si renommé, que Cervantès a écrit quelques mots sur son goût exceptionnel, dans son célèbre ouvrage ‘Don Quichotte’. Non seulement la Pata Negra est appréciée pour sa qualité, mais encore pour son prix abordable. On peut en trouver pour 20 € ou 30 € le kilo.

Les sites incontournables de l’ Andalousie

Les sites incontournables de l’ Andalousie

L’ Andalousie, c’est la clémence du climat et l’omniprésence du soleil, l’esprit de fête et la chaleur humaine. Une destination détente et culturelle de choix.

Flamenco: la distinction entre le genre musical et la danse

Flamenco: la distinction entre le genre musical et la danse

Avant tout le Flamenco est un genre musical d’origine gitane et andalouse. Au départ il s’agissait d’un chant sans accompagnement, autrement dit a cappella. Ce n’est que plus tard que vint s’y greffer la guitare, suivi des mains (palmas) soulignant le rythme et enfin de la danse (baile).

Le convento de la Asunción (Santiago de la Espada) de Séville

Le convento de la Asunción (Santiago de la Espada) de Séville

Situé au bout de la calle San Vicente à Séville, au carrefour de la calle Guadalquivir, le couvent de la Asunción était aussi connu sous le nom de Santiago de la Espada ; il fut fondé en 1405 par Lorenzo Suárez de Figueroa, dans la rue que l’on appelait alors calle de Santiago de la Espada(quartier de San Lorenzo).

Thèmes et motifs décoratifs de l’architecture musulmane (2/3)

Thèmes et motifs décoratifs de l’architecture musulmane (2/3)

PARTIE II: MOTIFS VÉGÉTAUX (Alhambra)

Bien que les ornements végétaux existent déjà dans les arts préexistants, ils acquièrent avec l’art musulman une place essentielle et centrale, décorant de grandes superficies, jusqu’à des murs entiers. Ce regard posé sur tout ce que représente la nature trouve son explication dans la foi religieuse, les références multiples au paradis du Coran, entendu comme le « Jardin du Bonheur ».

Le stuc dans l’architecture islamique (Alhambra)

Le stuc dans l’architecture islamique (Alhambra)

A l’ Alhambra, le stuc éblouit partout. Il s’agit sûrement de la ressource décorative la plus largement exploitée dans le monde islamique ; ceci est dû à son coût modéré, sa facilité de mise en œuvre, et sa capacité à être modelée ou taillée, il est également capable de s’adapter à tout support architectonique : murs, poteaux, voûtes…

Les muqarnas ou mocarabes et l’architecture islamique (Alhambra)

Les muqarnas ou mocarabes et l’architecture islamique (Alhambra)

Les muqarnas – ou mocarabes en espagnol – sont des prismes ou polyèdres, en bois ou en stuc, coupés de manière concave en leur partie inférieure. La grande particularité des compositions géométriques à base de mocarabes et que l’on peut en couvrir n’importe quel type de surface et volume inversé ; cela permet son utilisation pour la décoration de consoles, d’arcs, de coupoles … Mais son application la plus surprenante reste la décoration des plafonds, comme ceux de la Sala de Dos Hermanas y Abencerrajes, un authentique prodige de cette spécialité décorative.