Les villages andalous ou villages blancs

La Route des Villages Blancs d’Andalousie se situe au nord de la province de Cadix et au nord-est de celle de Malaga. Elle traverse le Parc Naturel de Grazalema, le Parc Naturel des Alcornocales et la Serrania de Ronda.


Vue sur le village blanc d'Olvera

Vue sur le village blanc d’Olvera

Les Villages Blancs doivent leur nom à la coutume qu’ont leurs habitants, de blanchir les façades de leurs maisons, en les couvrant d’un blanc particulier qui se remarque de loin. Les ruelles étroites et les toits aux tuiles rouges sont d’autres éléments caractéristiques de ces villages blancs.

La plupart des communes qui composent la route, villes ou villages, sont situées sur de hautes collines laissant voir les traces laissées par leurs anciens habitants, essentiellement les arabes.

Il est facile de reconnaître l’architecture musulmane dans ces ruelles sinueuses à forte pente. Elles montrent au passage de magnifiques placettes à chaque coin de rue. La joie qui se dégage du peuple andalou fait le reste, créant un somptueux et délicieux mélange de couleurs et de sensations.

Une ruelle en pente d'Olvera

Une ruelle en pente d’Olvera

La route commence à Arcos de la Frontera, en arrivant depuis Cadix à l’ouest, par la N 342. Il est fortement recommander de visiter son quartier historique, déclaré Monument Historique Artistique, avec l’église de Santa Maria, le château des Ducs, l’Arc de Matrera, la place et le mirador, pour de magnifiques photos du panorama. En sortant d’Arcos de la Frontera par la N 342 et en passant son barrage, la route continue en direction de Espera, où le château et l’ermitage del Cristo de la Antigua valent aussi le détour.

Les villages suivants sont Bornos, Villamartin et Prado del Rey. Ils possèdent aussi de belles églises baroques et classiques. Sur la route de El Bosque vous pourrez vous arrêter visiter les ruines romaines de Iptuci. El Bosque marque l’entrée de la route dans le Parc Naturel de la Sierra de Grazalema. On y trouve les villages blancs de Benamahoma, Ubrique, Benaocaz, Villaluenga del Rosario, le village le plus en altitude de toute la route, Grazalema qui donne son nom au parc naturel, et Puerto Las Palomas.

La CA-531 mène ainsi à Zahara de la Sierra, aux portes du parc. Les villages d’Algondonales, et Olvera, déclaré Monument Historique National avec sa magnifique place, son château et son église de San José que l’on aperçoit de loin, ferment la route. Pensez à déguster quelques tapas sur une des places du village pour célébrer la fin de la route !

Ces articles peuvent vous intéresser

Le stuc dans l’architecture islamique (Alhambra)
Gastronomie: La Pata Negra, produit du terroir andalou
Route des Vins de Montilla-Moriles
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (28 votes, moyenne : 2,68 sur 5)
Loading...

3 réponses à “Les villages andalous ou villages blancs”

  1. Paré dit :

    Svp mettre une carte

  2. pablo dit :

    oui aucune carte, pas pratique

  3. Marie-Josée dit :

    J’ai pris note de vos indications, nous espérons passer un bon séjour chez vous. Nous en sommes sûrs, que dis-je !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *