Le Sacromonte gitan de Grenade

A mi-chemin de la cuesta del Chapiz de Grenade se trouve le Camino del Sacromonte (chemin du Sacromonte), connu pour être l’ancien quartier des gitans. Les « tribus égyptiennes », comme l’on nommait les gitans à l’époque des Rois Catholiques, s’établirent à Grenade, après la Conquista ; dans un premier temps dans d’autres quartiers périphériques, puis seulement au XVIIIème siècle, sur les versants du mont de Valparaíso.


Vue sur le quartier du Sacromonte

Vue sur le quartier du Sacromonte

Leur mode de vie, leur langue (« el caló »), leurs fêtes et leurs danses, et le fait qu’ils excavèrent leurs maisons en « cuevas » (caves), firent écrire les voyageurs romantiques, et dès lors, le lieu attira de nombreux visiteurs, amplifiant ainsi l’enchantement du site.

Ce qu’il reste aujourd’hui de cette époque, sont quelques-unes de ces « casas-cuevas » dans lesquelles s’organisent des fêtes mauresques, des soirées Flamenco. Le long du chemin se trouvent les écoles del Ave María, fondées en 1889 par don Andrés Manjón, dans le but d’étudier les « gitanillos ».


l’Abbaye du Sacromonte

l’Abbaye du Sacromonte

Plus loin, sur les hauteurs de ce mont de Valparaíso, se trouvent l’Abbaye et le Collège du Sacromonte. L’institution fut fondée au XVIIème s. par don Pedro de Castro Cabeza de Vaca y Quiñones, archevêque de Grenade ; ceci pour commémorer la découverte dans l’une de ces caves d’écrits indiquant qu’ici, en l’an 65 de notre ère, les Saints Cecilio (premier archevêque et patron de Grenade), Hiscio et Tesifón avaient souffert comme martyrs. Ainsi le lieu fut connu comme Sacromonte : le «mont saint ». Une partie du collège brûla dans un incendie, mais il est toujours possible de visiter l’Abbaye. Elle renferme une importante bibliothèque avec plus de 25 000 volumes !

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...

0 réponse à “Le Sacromonte gitan de Grenade”

  1. Mêmesprit dit :

    […] qui constituent une pause pour tout le monde). Nous nous éloignons donc du centre pour gagner le Sacromonte*** ancien quartier où étaient cantonnés les gitans, à l’extérieur des fortifications, […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *