L’Alhambra: Palais, Tours et édifices (6/7)

(les édifices de l’Alhambra, suite)

La tour et porte des sept sols

C’est la porte par laquelle, selon la légende, est sorti Boabdil, le dernier roi nasride, en abandonnant définitivement l’Alhambra. Il aurait ordonnée qu’elle reste fermée à jamais. Ayant beaucoup souffert du dynamitage des troupes de Napoléon, qui comptait ainsi rendre l’Alhambra indéfendable, la tour fut entièrement restaurée par la suite. Elle est mentionnée dans plusieurs des aventures des « Comptes de l’Alhambra » de Washington Irving.

generalife-lalhambra-grenade-andalousie

Le Generalife

Le Generalife

Le GeneralifeYannat al-arif-, au temps des nasrides, est la ville jardin dont profitent les rois musulmans de Grenade pour se retirer et se reposer. La partie la plus importante est constituée par ses jardins ornementaux, où potagers et architectures s’intègrent en harmonie, aux abords de l’Alhambra. De même que cette dernière, elle fut déclarée Patrimoine National de l’Humanité par l’UNESCO.

Sa construction débuta durant les XIIème et XIVème siècles, dans un style arabe nasride, et il est situé sur le pan Nord de l’Alhambra.

palais-charles-quint-alhambra

Le palais de Charles Quint

Le palais de charles quint

Son nom provient du fait qu’il fut  réalisé dans le but de servir de résidence à l’empereur Charles, bien qu’il n’y ait aucune preuve qu’il n’y ait jamais habité. Il est situé devant le Palais nasride de Comares et représente un grand contraste avec l’architecture islamique du reste de l’enceinte. L’extérieur carré, et la cour intérieure circulaire sont une conception de l’architecte espagnol Pedro Machuca. Il est d’ailleurs surprenant de voir ce design aussi tôt, plutôt proche du maniérisme, en 1527 (année de construction), avec ses colonnes doriques et ioniques, ses frises arborant des têtes de taureau (bucranes) de tradition gréco-romaine. D’une certaine manière, Machuca répète ou anticipe certaines solutions architecturales du maniérisme en Italie, ce qui peut s’expliquer par son long séjour dans ce pays et par son habilité à développer avec une inventivité propre certains traits de ce style naissant. La construction fut interrompue au XVIIème siècle pour finalement s’achever au XXème  siècle.

Sa façade est totalement de style renaissance, avec une bonne partie de style bugnato (style de revêtement mural externe de bâtiments utilisant le bossage). Sur la porte principale, deux statues de femmes ailées s’inclinent vers le fronton. Sur les côtés, des scènes d’Hercule et des gros anneaux en fer contribuent à la décoration du bâtiment.

Le couvent de san francisco

C’est l’actuel Parador de Tourisme. C’était anciennement une maison noble andalusí. Après la conquête, elle fut donnée aux franciscains qui la convertirent en premier couvent de Grenade. La Cour est bien conservée, de même que les mocarabes, le balcon, les jalousies et le puits (aljibe).

Secano ou haute alhambra

Le site fait actuellement l’objet de fouille. C’était un quartier noble du village andalusí.

 

 

< précédent | suivant >

 

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (5 votes, moyenne : 4,20 sur 5)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *