Acinipo – Les ruines de Ronda la Vieja

Acinipio est un site arquéologique situé dans la province de Malaga, plus exactement à 20 kilomètres de la ville de Ronda, dans la Serrania de Ronda.

acinipo-ronda-la-vieja-andalousie

Les ruines d’Acinipo à Ronda la Vieja en Andalousie (Espagne)

A 1000 mètres d’altitude, en élévation sur un terrain calcaire propice à l’agriculture, le site  occupe une position stratégique. Occupée depuis le Néolithique, Acinipo révèle la présence d’homme à l’âge de cuivre et de bronze déjà : lors des dernières fouilles réalisées, une série de cabanes protohistoriques circulaires ont été mises à jour. Toutefois, c’est avec les romains que la ville d’Acinipo connait son apogée, et en particulier à partir de la fin du 1er siècle, comme l’indiquent les grandes constructions de cette époque.

Acinipo apparaît pour la première fois dans des textes de Ptolémée et de Pline l’Ancien. Elle a aussi été étudiée par les érudits du XVIème siècle tels que Lorenzo de Padilla, et c’est en 1650 que Fariña del Corral identifie le théâtre existant comme romain.

Considérée comme le premier établissement de la colonie de Ronda, Acinipo a aussi été longtemps connue sous le nom de Ronda la Vieille (Ronda la Vieja). En réalité, les deux villes d’Acinipo et de Ronda coexistèrent à l’époque avec le nom de Arunda.

—————————————————————————————————————————————————————————————————-

La ville est construite sur une pente prononcée qui oblige à construire tous les édifices de la ville en escalier. Les fouilles réalisées ont conduit à la découverte de cabanes circulaires protohistoriques dont on peut encore observer la muraille qui en parcourait le périmètre. On observe de même une petite partie des tracées de la superficie de la plupart des tours circulaires.

Le théâtre romain d’Acinipo est l’élément le mieux conservé du site. La construction tire partie de la pente pour la réalisation des gradins qui sont excavés directement dans la roche. La matière excavée a ensuite servie à la construction de la scène. Le théâtre possédait deux vomitoires latéraux pour l’accès du public et un mur d’enceinte qui n’a pas été conservé. Les thermes, construits au 1er siècle se trouvent dans la partie basse de la ville et ont fait l’objet de nombreuses fouilles ces dernières années. On peut désormais observer le caldarium, le tepidarium, et d’autres pièces ainsi que les conduites d’eau et des colonnes.

Les nombreuses trouvailles numismatiques montrent qu’Acinipo avait le privilège de frapper sa monnaie. Mais la ville décline au cours du 3ème siècle, et au 4ème siècle, le nucléon urbain perd de l’importance dans la région, et c’est Arunda, l’actuelle Ronda, qui reprend le rôle qu’elle avait tenu. Selon les fouilles et les découvertes de restes de céramique, la ville est probablement restée inhabitée jusqu’au 7ème siècle.

 

 

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 votes, moyenne : 4,00 sur 5)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *