Que visiter à Jaen, Andalousie

jean-visiter-ville-andalousie-espagne

Photos prise du Parador, Jaén en contre bas

Avec un quartier historique présidé par la Cathédrale, un monument historique artistique qui aspire à se convertir en Patrimoine de l’Humanité, des bains arabes ou encore le château médiéval de Santa Catalina converti en Parador de tourisme, la ville nous découvre à chaque pas un héritage impressionnant, qu’il convient mieux de visiter au printemps ou en automne.

cathedrale-jaen-andalousie-espagneLa Cathédrale de Jaen

C’est le grand monument de Jaen, une des grandes cathédrale de l’Andalousie. Conçue par l’architecte Andrès de Vandelvira, elle fut construite sur l’ancienne mosquée. Elle synthétise l’essence de la Renaissance. Ses lignes inspirèrent par ailleurs une grande partie de l’architecture religieuse de l’Amérique Latine, raison pour laquelle ce monument historique artistique aspire à se convertir en Patrimoine de l’Humanité.

bain-arabe-jaen-andalousie-espagne

Les Bains Arabes de Jaen

Ils représentent le fabuleux héritage laissé par le royaume d’Al-Andalus à Jaen. Ce sont les plus grands d’Europe. Ils furent construits au 11e siècle dans les sous-sols du Palais de Villardompardo. L’intérieur s’articule autour des salles froide, tiède et chaude, selon le schéma des termes romains. Le rétablissement de l’ouvrage par l’architecte Luis Berges lui valu le prix Europa Nostra.

chateau-santa-catalina-jaen-parador-andalousie

Le château de Santa Catalina (Parador)

C’est un autre symbole monumental du lègue arabe, à l’origine puisqu’il fut ensuite remanié et renforcé après la conquête chrétienne au 13e siècle sous Fernando III le Saint. La Tour de l’hommage est complétée par 5 donjons. Ils renferment une cour d’armes qui accueille aujourd’hui le centre d’interprétation de la forteresse et de la ville.

La place de San Francisco

Elle est présidée par le conseil provincial de Jaen, dont le Palais Provincial fut élevé sur les ruines de l’ancien couvent de San Francisco. C’est un édifice de style baroque ouvert sur un grand patio intérieur. Sa construction fut terminée à la fin du 19e siècle. Depuis la place de San Francisco on peut contempler de ravissantes vues sur l’arrière de la Cathédrale. La sculpture de Vandelvira se trouvait sur cette place carré, tournant le dos au Collège des Architectes, qui cache derrière son allure moderne une partie de l’ancien cloître du palais de Los Vélez.

A quelques mètres de la place de San Francisco se trouve l’Arc del Consuelo, porte d’entrée des bistrots les plus anciens de Jaen, où vous pourrez vous détendre et prendre quelques tapas après une visite de la ville.

La rue Bernabé Soriano de Jaen

Connue sous le nom de La Carrera, c’est une des voies les plus importantes de Jaen. C’est le cordon ombilical qui fait le lien entre la vieille ville et la Jaen contemporaine. De part et d’autre de la rue, de beaux édifices historiques et avant-gardistes reflètent l’architecture du 20e siècle à Jaen.

Le quartier de San Ildefonso

La place et l’église de San Ildefonso ont donné leur nom au quartier. L’église fut érigée dans le faubourg de San Ildefonso, un temple de style gothique avec de magnifiques retables baroques et 3 façades : gothique, plateresque, et néoclassique. A l’intérieur reposent les restes de l’architecte de génie Andres de Vandelvira, et l’on y vénère la Vierge de la Chapelle, dont la fête se commémore le 11 juin, coïncidant avec la « feria chica » de la ville de Jaen. Les rues de ce « barrio » (quartier) populaire abondent de tavernes et bars-tapas où sont cuisinés une cuisine gastronomique traditionnelle très tentante.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (66 votes, moyenne : 3,56 sur 5)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *