Le convento de la Asunción (Santiago de la Espada) de Séville

Situé au bout de la calle San Vicente à Séville, au carrefour de la calle Guadalquivir, le couvent de la Asunción était aussi connu sous le nom de Santiago de la Espada ; il fut fondé en 1405 par Lorenzo Suárez de Figueroa, dans la rue que l’on appelait alors calle de Santiago de la Espada(quartier de San Lorenzo).


Le cloitre du couvent  de la Asuncion-Séville

Le cloitre du couvent de la Asuncion-Séville

L’invasion française fut à l’origine du pillage du couvent, et celui-ci fut rénové en 1816. Par la suite, avec le désamortissement, il devint la propriété d’un particulier ; en 1893, l’archevêque Benito Sanz y Fores l’acheta avec les maisons environnantes, pour l’ordre Mercedaria de la Asunción.

Son église (XVIIème s.), qui donne sur la rue Guadalquivir, était de style gotico-mudéjar avec une voûte en nervure. Elle subit un incendie en 1772, qui donna lieu à sa quasi entière reconstruction. Les sœurs del Gran Poder (Grand Pouvoir) y habitèrent de la fin du XVème s. à la fin du XVIème s., ainsi que Soledad de San Lorenzo (moitié du XVIème s.). Actuellement, le couvent est occupé par les sœurs Mercedarias de la Asunción.

L’église

A cause des évènements cités plus haut, l’église possède des parties datant du  XVIIIème s. et d’autres du XVème s., avec une nef en voûte polygonale, la faisant correspondre avec la chapelle.

A noter : la Virgen de la Merced, œuvre anonyme des années 1300, la tête de l’enfant Jésus étant de la même époque, bien que son corps soit du XVIIème s. Les sculptures de San Pedro et San Pablo sont attribuées à Felipe de Ribas.

 

 

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Notez cette page)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *