Cordoue historique (1/2)

 

Les origines de Cordoue

De nombreuses découvertes archéologiques s’accordent à définir le site comme un ancien village ibérique, mais son histoire remonte à plus de 2000 ans. Avant que la fleuve Guadalquivir ne s’ensable, les bateaux pouvaient naviguer à l’intérieur des terres jusqu’à atteindre la ville de Cordoue. La navigabilité du fleuve faisait donc de la capitale cordobèse un atout stratégique pour les l’Espagne romaine d’abord (alors connue comme la Colonie Corduba Patricia), puis pour les Maures. Le gouverneur romain Claudius Marcelos réalisant alors la valeur et l’importance de la fertilité de la région (riche en minéraux, blés et olives) transforma Corduba en ville. Les premières références du Guadalquivir et de la Cordoue historique remontent à l’âge de bronze. Cordoue signifie originalement « village qui donne sur la rivière ». Le Guadalquivir était nommé par les arabes : « al-wadi al kabir », soit « la Grande Rivière ».

Guadalquivir, Cordoba, Andalousie

Le « Puente Romano » (Pont Romain) de Cordoue enjambant le Guadalquivir

Les romains construisirent à Cordoue le Puente Romano (pont romain) qui enjambe le Guadalquivir. Le « pont aux seize yeux » faisait partie du réseau hispanique Roman Via Augustus, la voie continuant ensuite en direction de Cadix (alors appelée Gades).

Cordoue devenue capitale, elle posséda petit à petit plus de construction que Rome elle-même. On y construisit le Théâtre Romain, l’Aqueduc, le Temple d’Augustus, des monuments Funéraires et les Murailles Romaines. En effet une enceinte romaine protégeait la ville. On trouve dans l’une de ses portes – la porte d’Almodovar – les plus vieilles traces de colonie juive en péninsule ibérique, aujourd’hui connu comme le quartier de « la Juederia ».

Histoire des Murailles Romaines

A l’apogée du Califat de Cordoue, Cordoue était une ville immense. Les Maures avaient étendu les murailles romaines excédant un périmètre de protection de 35 km. Il y avait alors 7 entrée à la ville :

      • La porte du Pont Romain
      • La porte de Séville (ajoutée au 15ème siècle)
      • La porte d’Almodovar
      • La porte des Galiciens
      • La porte du cimetière
      • La porte de Tolède
      • La porte de Saragosse

 

La statue de Sénèque se trouve devant la porte d’Almodovar, et celle d’Averroès devant la porte de Séville. Une tradition romaine et arabe consistait à annexer en différent point de la muraille des bains pour rafraichir et relaxer les habitants.

Les rois Wisigoths et le destin de Cordoue

Les rois wisigoths étaient occupés soit à éradiquer les juifs, soit à se chamailler entre eux. La position stratégique de Cordoue eut pour conséquence qu’elle souffrit d’avantage de ces luttes sans fin. Le pont romain fut presque entièrement détruit.

Cordoue est située à l’intérieur des terres de la province andalouse

L’énorme vallée du Guadalquivir tranche la province d’est en ouest, ce qui défini deux zones bien particulières :

Dans la zone nord, la Sierra Morena protège Cordoue des violents vents de l’Atlantique, alors que la zone sud est couverte par deux Parcs Naturels (la Sierra de Hornachuelos et le Parc Naturel de la Sierra de Andujar). Les étés y sont extrêmement chauds (souvent plus de 40 degrés).

page suivante >

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (4 votes, moyenne : 3,00 sur 5)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *