Ubeda et Baeza, villes poétiques

Ubeda et Baeza sont Patrimoine de l’Humanité depuis le 3 juillet 2003. Elles appartiennent donc au classement sélectif des villes où l’homme laissa une marque et une œuvre unique, impérissable. L’Unesco affirme dans son rapport qu’ Ubeda et Baeza sont le vif exemple de la Renaissance humaniste espagnole, dont on exporta les postulats en Amérique Latine.

le Fachada Palacio édifice à Baeza

le Fachada Palacio à Baeza

L’ architecture publique et du pouvoir religieux se manifeste à Baeza, tandis qu’ Ubeda a axé ses efforts sur l’architecture privée et le pouvoir civil. Le patrimoine monumental et artistique des deux villes fut construit dans sa majorité aux XVIème et XVIIème siècles. Les deux figures les plus importantes de ces temps sont Francisco de los Cobos, secrétaire de l’empereur Carlos I et conseiller de son fils Felipe II, et l’architecte Andrés de Vandelvira, auteur de deux monuments les plus splendides, se trouvant dans ces deux villes de la province de Jaén.

Ubeda, l’héritage de la pierre

Une fois la reconquête terminée dans le royaume de Jaén, l’avènement du XVIème s. marque pour Ubeda un développement agricole florissant. En parallèle, on assiste à la consolidation d’une importante industrie artisanale, qui favorise une importante croissance démographique. La noblesse et le clergé détiennent le pouvoir financier et politique, tandis que la classe productive – les dénommés roturiers – contribuent avec leur rente et leur main d’œuvre, à renforcer l’économie locale. La famille Cobos Molina, dont le membre le plus important est Francisco de los Cobos,  se détache de ces familles qui occupent les hauts postes de la bureaucratie civile et ecclésiastique.

eglise st maria à Ubeda en photo

Eglise Santa Maria à Ubeda

D’autres membres de la famille de Francisco suivent ses pas, et deviennent les mécènes de célèbres artistes, tels Andrés de Vandekvira, qui ouvre la porte à une nouvelle tradition constructive, basée sur le pouvoir. Á l’image de la place Juan Vásquez de Molina, plus connue populairement comme place de Santa María, on trouve à Ubeda certaines places réputées parmi les plus belles d’Europe.

Ces articles peuvent vous intéresser

Une exposition sur les origines d’ al-Andalus: 711, Archéologie et histoire entre deux mondes
A Grenade, l'impressionnante Alhambra
Les murailles de Jerez de la Frontera
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Notez cette page)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *