L’Alhambra: Palais, Tours et édifices (1/7)

[menu_page]

LES PALAIS NASRIDES DE L’ ALHAMBRA

Il s’agit des Maisons Royales de l’ Alhambra ou Alcazar où se déroulait la vie officielle et familiale des Rois Nasrides. C’est un ensemble formé par trois Palais construits de manière indépendante et qui avaient chacun une fonction différenciée. Il s’agit du Mexuar, du Palais de Comares et du Palais des Lions. Chronologiquement, ils furent élevés après l’Alcazaba, le Generalife et le Partal et ils constituaient le siège des fonctions administratives, de la cour, du protocole et des retraites privées. Ci-après les différentes dépendances auxquelles on accède en descendant les escaliers d’accès.

patio-lions-palais-nasrides-alhambra

Le Mexuar

C’est le Palais le plus vieux de l’ Alhambra. A l’époque arabe la Salle du Mexuar servait de salle d’audience et de justice pour les cas importants. Une chambre surélevée fermée par des jalousies servait au sultan à écouter sans être vu. Les fenêtres latérales n’existaient pas et le toit était ouvert en son centre. Dans le fond, une petite pièce depuis laquelle on aperçoit la colline de l’Albaicín servait d’oratoire. Elle est orientée de manière différente à la muraille pour accomplir sa fonction religieuse. La décoration résulte d’une multitude d’interventions survenues entre le XVIème siècle et le XXème siècle. Après la conquête chrétienne, la salle fut utilisée en tant que chapelle. En sortant de la salle on accède au Patio du Mexuar.

Le Patio du Mexuar ou la chambre dorée de l’ Alhambra

On ne connait pas avec certitude la fonction qui lui était donnée du temps des arabes, mais par contre on sait que la pièce fut adaptée pour servir de chambre à Isabelle de Portugal lors de ses séjours à l’ Alhambra, bien qu’elle ne l’occupa jamais. La toiture est en bois de cèdre avec de belles décorations végétales. En dessous, des fenêtres fermées par des jalousies. La chambre est décorée par des peintures gothiques et des armes et emblèmes des Rois Catholiques.

Il existe deux portes : une mène au palais officiel et l’autre ne conduit nulle part! Celle qui conduit au palais est plus simple que l’autre dans le but d’induire en erreur les assaillants et les voleurs. La façade du palais fut érigée par mandat de Mohamed V et fut inaugurée en 1370. C’est une façade intérieure qui n’annonce en rien la majesté de l’intérieur du Palais.

La Salle de la Barca (Sala de la Barca)

Depuis la galerie nord du Patio de los Arrayanes (Cour des Myrtes) et via un arc en mocarabes, on accède à la Salle de la Barca, appelée ainsi en raison d’un plafond à caisson assemblé en forme de coque de bateau. Il semblerait que cette salle de 24 mètres par 4, 35 mètres agrandie sous Mohamed V était plus petite à l’origine. Un incendie qui eut lieu à l’ Alhambra en 1890 détruisit une voûte semi-cylindrique dont le remplacement ne fut totalement achevé qu’en 1964. Les murs sont remplis de plâtreries mettant en avant les armes nasrides et la devise de la dynastie : « Seul Dieu est vainqueur ».

Aux extrêmes des soubassements qui entourent la salle se trouvent des chambres à coucher décorées par des azulejos qui revêtissent les colonnes soutenant des arcs festonnés surélevés. C’est d’ici que l’on accède a à la Tour de Comares présidée par la Salle des Ambassadeurs.

page suivante >

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (13 votes, moyenne : 3,46 sur 5)
Loading...

2 réponses à “L’Alhambra: Palais, Tours et édifices (1/7)”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *